DAJU (Départ pour les Gorges du Saut du Tigre)

[ En route vers Daju / L´auberge / Le village et ses environs / En route pour les gorges ]

Date de mise à jour : 6 janvier 2001


En route vers Daju (au départ de Lijiang)
 

Achat de quelques vivres avant d´entamer la traversée de la montagne.


A voir l´état de la  piste, nous commençons à comprendre pourquoi il faut prévoir 5 heures de route pour seuleument 99 km.
Avec une crevaison et une panne, nous mettrons 2 heures de plus !
HAUT DE PAGE

L´auberge du Saut du Tigre


A l´étage, nous avons choisi la meilleure chambre (nous sommes les seuls clients).

Vue de notre chambre.

Nos amis se distraient en jouant à un jeu qui ressemble au jeu d´échec
(on prend le jeu dans líétat où il a été laissé par les précédents joueurs).


Le bébé de l´hôtel est habitué à passer de bras en bras et n´est pas du tout effarouché comme le sont des plus grands en nous voyant.

Nous avons été très bien accueillis dans l´auberge où nous avons dégusté de délicieux plats Naxi et chinois (le bébé est maintenant porté dans le dos d´un des cuisiniers).
HAUT DE PAGE

Le village et ses environs

En plus de l´architecture typique du Yunnan et de son cadre, nous avons beaucoup aimé ce village pour son calme . Ici, pas de klaxon de voiture (il n´y a pas de voitures, ou si peu), pas de coups de sonnette de vélo, pas de bars à karaoké, pas de débats animés ... seulement le silence de la montagne. 

Séchage de briques crues qui serviront à la construction d´édifices divers.



A proximité de chaque habitation se trouve une « tour » qui est un séchoir à tabac.

Feuilles de tabac avant (vertes) et après (jaunes) séchage.


Nous pouvons enfin flâner à proximité des rizières.
HAUT DE PAGE

En route pour les gorges

Faune et flore locales.


Moulin à eau d´un petit village.

La Rivière aux Sables d´Or (Jinsha Jiang) revêt une couleur étrange à nos yeux.

Avec 16 km, les Gorges du Saut du Tigre (Hutiao Xia) comptent parmi les plus longues du monde.

Il faut compter deux jours de marche pour les parcourir, avec une seule escale possible à mi-chemin.

Dans les gorges, une route est en construction. Pour cela, les cantonniers dynamitent la montagne. En chemin, nous rencontrons un grand nombre de personnes du coin qui nous préviennent des travaux en cours et essaient de nous dissuader. Pourrons-nous passer ? Nous faisons confiance à notre guide (lonely planet) et persévérons.

Après 5 heures de marche sous un chaud soleil, il nous faudra faire un choix : 
  • soit prendre de grands risques en franchissant la zone d´éboulement 
  • soit prendre un guide local pour passer par la montagne
  • soit rebrousser chemin. 
La hauteur du ravin associé à la friabilité de la roche, la nuit approchant et surtout notre responsabilité face à nos enfants nous ont fait choisir de retourner d´où nous venions.
Le sentier n´allait être praticable que dans quelques jours, mais nous n´avons pas attendu. Malgré cet « échec », le cadre de cet endroit reste inoubliable. 
HAUT DE PAGE
& AUTEURS : Chantal et Jean-Philippe RETOUR ASIE Page précédente Retour sommaire Page suivante