Province du Gansu : Les dunes des sables qui chantent et l´étang du croissant de lune



Dans cette région de paysages désertiques, on découvre parfois un rideau de verdure qui abrite une ville-oasis. A 4 km au sud de Dunhuang, les montagnes des Sables qui chantent (Mingshashan) dominent l´oasis.

 
Au lieu de nous rendre à l´entrée du site (car en Chine, il faut payer pour voir des dunes ou tout autre paysages un peu exceptionnel), nous suivons les conseils dénichés par Jean-Philippe sur un site internet (passplanet), à savoir prendre un petit chemin de traverse. Nous pouvons ainsi nous intéresser aux habitations en zone rurale et aux plantations.

Mur en briques crues délimitant une cour.

Dans un mois la boule de coton apparaîtra.

 
Nous longeons la frêle barrière qui promet une amende si nous la franchissons...

Il n´y a plus de barrière. Nous entamons la grimpée de la dune. C´est fatigant, mais une belle vue, ça se mérite !


 

Jeu de vent sur la crête d´une dune.

 
Au milieu des dunes, des sources forment un petit étang en forme de croissant de lune près duquel un temple a été érigé. Nos amis veulent regagner la foule en bas, avec son cortège de touristes en chameau. Nous préférons rentrer par le même chemin « secret ».
Photos de notre ami Ma Yunheng :

 
HAUT DE PAGE
& AUTEURS : Chantal et Jean-Philippe Date de mise à jour : 12 février 2002 RETOUR ASIE Page précédente  Retour sommaire  Page suivante