CANYON LANDS NATIONAL PARK

Date de mise à jour : 2 décembre 2000


Introduction
Le parc de Canyon Lands préserve une immense étendue naturelle rocheuse au coeur du plateau du Colorado (848 km2). Ces couches plates de roches sédimentaires ont été sculptées par l´eau et la gravitation universelle.
& Le parc de Canyon Lands est en fait divisé en 3 parties : Island In The Sky, The Needles (prochaine étape) et The Maze (uniquement accessible en voiture). Il reçoit très peu de visiteurs du fait qu´il comporte peu de routes et peu d´aménagements.
HAUT DE PAGE


ISLAND IN THE SKY
Cette " Ile Dans Le Ciel " est loin de tout (à 54 km de la première ville). Pour y venir, il faut donc faire le plein d´essence, de vivres et d´eau (beaucoup d´eau).


O Utah : Canyon Lands Island In The Sky
Outre les canyons, l´érosion a sculpté des arches et des flèches.

HAUT DE PAGE


THE NEEDLES
Dans cette partie du parc, les paysages sont très variés et ils évoluent avec la lumière du jour. C´est de toute beauté. On passerait sa journée planté là, rien qu´à regarder autour de soi.


O Utah : Canyon Lands The Needles
De tout notre voyage, c´est le camping qui offrait le cadre le plus splendide, adossé à un rocher sur lequel nous grimpions pour y admirer le paysage infini tout autour.

HAUT DE PAGE


O Utah : Canyon Lands The Needles
Le coin qui nous a particulièrement plu est composé de rochers érodés faisant penser à des champignons.

 
O Utah : Canyon Lands The Needles
Les " pieds des champignons " méritent le coup d´oeil.
HAUT DE PAGE

Pictogrammes

O Utah : Canyon Lands The Needles
Ballade en perspective : nous souhaitons aller voir des peintures indiennes, mais, dans le fond du canyon, la route qui y mène n´est accessible qu´en 4x4 (sable et rivières à traverser).
Nous voila donc partis à pied, sous le chaud soleil. 

 Dans le sable, il n´y a que des traces de 4x4 et des empreintes d´animaux que nous avons essayé d´identifier : biches, oiseaux, coyotes.

Au début, c´est très amusant, mais au bout de 3 heures nous sommes bien fatigués. Pourtant, il faudra faire le chemin en sens inverse. Cela reste néanmoins une ballade mémorable que nous n´oublierons pas de sitôt. Nos vêtements sont restés tachés par cette eau rouge.

Au retour, nous avons de nouveau regardé les traces de pas dans le sable : pas d´autres hommes, pas d´autres 4x4 mais des traces de coyotes par-dessus nos pas.


Tout ce chemin pour voir quelques pictogrammes tout à fait particuliers, vestiges d´une ancienne civilisation indienne.

Les parois rocheuses sont couvertes d´empreintes de mains. C´est le seul endroit où nous avons pu voir des pictogrammes.
O Utah : Canyon Lands The Needles : Peekaboo
& Contrairement aux pétroglyphes (incisions dans la pierre), les pictogrammes ont été peints avec des techniques et des couleurs variées. La signification de ces nombreuses figures reste encore largement inexpliquée.
HAUT DE PAGE

La faune

Un écureuil de sol, à ne pas confondre avec les tamias ci-contre. Les écureuils de sol sont plus gros et plus " familiers ".

Les tamias, très sauvages, attendent notre départ de la table de pique-nique.


Ce qui intéresse les lézards, c´est prendre le soleil dès le petit matin.

Dans le désert, il y a plein de petites bestioles. Les lézards, c´est sûr, nous en avons vu par dizaines. Il y aurait aussi des serpents à sonnette et des scorpions, mais nous ne les avons pas cherchés !


HAUT DE PAGE
& AUTEURS : Chantal et Jean-Philippe RETOUR AMERIQUE Page précédente Retour sommaire Page suivante