Quelques îles du Bohuslän :

Dans les village côtiers, les maisons d'habitation, peintes en blancs, sont souvent décorées avec soin. Ces oiseaux accrochés sur beaucoup d'entre elles en sont un exemple.
 

Marstrand
Simple village au 13ème siècle, important centre de négoce de pêche au hareng au 19ème siècle, Marstand a connu son apogée comme station thermale à la fin du 19ème siècle. Elle reste aujourd'hui LA station estivale la plus courue du Bohuslän avec des régates annuelles et de fameuses compétitions pour plaisanciers. Même en temps normal, le trafic maritime y est très intense.
La ville est dominée par sa forteresse Carlsten construite sur une île sans voiture, accessible uniquement par voie d'eau.


Ile de Tjörn

Pour atteindre l'île de Tjörn, il faut franchir le gigantesque pont de 5 km de long (en réalité 3 ponts successifs) que l'on voit de très loin à la ronde.

Depuis le pont, on a un beau panorama du paysage lacustre environnant.



La baie près du camping.




En bas du pont, le camping et situé tout près de la côte avec ses rochers de granit poli par les glaciers. Nous nous sommes offert de magnifiques promenades : c'était notre première halte à la mer.


Kirkesund : les cabanes de pêcheur se tassent les unes à côté des autres.
Programme du jour : aller voir le site de Pilane. Nous prenons les petits chemins dans la campagne, loin du bruit de la circulation, et savourons à plein poumon l'air pur sur nos vélos. Notre estomac commence à manifester sa faim, mais l'absence d'agglomération (donc de restaurant ou de magasin) devient inquiétant. Nous poussons donc jusqu'à la ville de Kirkesund. Fort heureusement une minuscule boutique propose un peu d'alimentation. Finalement les sandwiches chauds qu'on y sert sont délicieux.


Une vue du port de Kirkesund. En face c'est une île où on ne peut se rendre qu'en bateau.


Alignement de boites aux lettres sur la place du village.


Le cimetière de Pilane date de l'âge du fer (500 av JC - 1050 ap JC). Il comporte 7 cercles de pierres, 6 pierres érigées, 10 monticules et 57 entourages circulaires de pierres.
Des fouilles dans les environs ont permis de retrouver des fondations d'habitations.


Les pierres sont arrangées en cercle et entourent un monticule (une tombe)

Ile Orust (et Käringön)

Nous campons maintenant sur une petite île (île de Malö), près de la ville de Ellös sur l'île d'Orust. Nous n'y resterons que 2 nuits car l'eau du camping, bien que potable, est infecte (elle est salée).

Dans le sud du Bohuslän, la plupart des églises sont blanches avec le clocher à l'ouest, isolées du village et au milieu du cimetière.

Eglise médiévale de Morlanda, au nord-ouest de l'île d'Orust.


Eglise près de Hällevikstrand.


A Hällevikstrand, nous attendons le bateau pour aller sur l'île Käringön.
Le parcours en mer est semé d'îlots rocheux. On y croise voiliers et oiseaux de mer.

Ile de Käringön : village de pêcheur très en vogue. Ile sans voiture, on s'y adonne à la baignade et à la dégustation du plat local : les langoutines que l'on peut voir cuire dans de grands récipients sur le port.


Vue depuis l'île de Käringön.

HAUT DE PAGE
& AUTEURS : Chantal Date de mise à jour : 19 septembre 2003 RETOUR ACCUEIL Page précédente Retour sommaire  Page suivante